du Clos Noentine

du Clos Noentine

Shih Tzu

Tempérament

Tempérament

D'un naturel très sociable, le shih tzu est le compagnon idéal.



Calme et posé, il détend son entourage de par sa nonchalance, il aime cependant courir et adore s'amuser, c'est un chien très joueur qui a besoin de faire de l'exercice, même s'il apprécie son confort. vous n'entendrez jamais le son de sa voix, sauf si quelque chose lui semble suspect ou dangereux. Il est très expressif et s'entend avec tout le monde, autres chiens (grand et petits) les chats avec qui il n'hésitent pas a s'amuser.



J'aime dire et après constatation que le shih tzu a parfois des comportements de chat tout en ayant l'affection et la loyauté du chien.



Il est aussi bien un chien d'extérieur que d'intérieur et avec quelques règles d'éducation (propretée particulièrement) il est un très bon chien d'appartement.

SILHOUETTE

SILHOUETTE



poids : pour une femelle entre 4 kg et 6 kg et de 5 kg à 7 kg pour un mâle, ceci est à titre indicatif car comme chez nous "les bipèdes" il n'y a pas de règles.




taille : jusqu'à 26 cm



robe, fourrure: poils longs et toutes les couleurs sont possibles. 



 


Un peu d'histoire ...

L'origine du shih tzu résulte probablement d'un croisement entre le lhassa apso et le pékinois.



Le lhassa apso vivait autrefois dans les temples de LHASSA au tibet.



En 1643, trois lhassa apso furent offert par le dalaï lama à l'empereur de chine, de ce trio descendait le shih tzu.



A la cour impériale, les chinois l'ont baptisé "shih tzu kou" chien lion tibétain.



Son nom fut ensuite modifié pour devenir le shih tzu "chien lion".



Plus tard, ayant reçu du dalaï lama d'autres lhassa apso, l'impératrice tsu hsi en fit l'élevage parrallèlement à son propre élevage de pékinois, mais en séparant les deux races.



C'est en 1908 après la mort de l'impératrice que les eunuques du palais impérial continuèrent l'élevage mais des croisements entre lhassa apso et pékinois eurent lieu. Il en résulte la base de la race shih tzu. 



Les chinois appréciaient surtout les shih tzu noirs et blancs, avec une mèche blanche sur le front et les extrémités des pattes blanches " le front et les pieds dans la neige" étaient symbole de bonheur.



En 1923, le kennel club de Shangaï classa ces chiens comme "lhassa terrier"



avant que le kennel club de Pékin crée une catégorie spécifique pour les "lhassa lions dog" dans ses expositions.